Site Network: Personal | My Company (n/d) | Artist projects (n/d) | Shop (n/d)

 



La mort d'un grand homme...

Quand j'étais plus jeune, ma mère avait une garderie à la maison pour arrondir les fins de mois et en même temps, pour s'occupper de ma grand-mère aveugle.

Parmis ces enfants, une petite fille qu'elle gardait parfois même la nuit, son père étant ambulancier.

Je me souviens encore d'une de ces soirées, il était déjà tard et la nuit s'annonçait froide. L'ambulancier, pour une rare fois, était resté à discuter avec ma mère qui, habituellement si volubile, avait un ton des plus sérieux. Même à 8 ans, je pouvais facilement deviner qu'il venait de se passer quelque chose de grave. Cet homme de grande taille et assez corpulant ne laissait pas souvent transparaître ses émotions. Il avait déjà plusieurs années de services et surtout, son lot d'histoires maccabres...

Je me tenait en haut des escaliers, dans le noir tentant de saisir les moindres détails même si je ne connaissait pas du tout, à cette époque, les répercussions de la perte de ce grand homme. Avoir été plus âgé, j'aurais été poignardé par chacune de ses paroles et serais resté des heures à poser des questions et à tenter de comprendre pourquoi lui...

Ma famille recevait un "scoop" des plus triste ce soir là... Dès le lendemain matin, tous les journaux étaient tapissés du visage si caractéristique de cet homme politique qui manque tant au Québec aujourd'hui... Cet ambulancier venait de conduire à son dernier repos... René Lévesque.


Libellés :

posted by Num @ vendredi, juin 22, 2007, ,

6 Comments:

At sam. juin 23, 12:47:00 PM, Blogger Dianerythmes said...

Quel homme! Il est un guide pour moi au niveau politique, il était un homme de coeur, sensible et touchant, ce coeur c'est ce qui nous manque au Québec de nos jour, mais j'ai au fond de moi espoir qu'un jour...
En cette journée de festivité de la St-Jean j'offre un moment de silence à ce grand homme qui au fond de chaque coeur Québécois sommeillera pour toujours...merci num pour avoir souligner celui à qui nous devons tant pour l'amour qu'il a démontré pour son "pays"...merci..xoxBonne st-jean a toi et ta douce...xox

 
At dim. juin 24, 11:12:00 AM, Blogger Bouddica said...

Wow...un morceau d'histoire!!...
J'aurais aimé plus "connaître" ce grand homme...

 
At lun. juin 25, 02:43:00 PM, Blogger La femme d'un militaire said...

mon père travaille au parlement de québec depuis déjà 25 ans... merci! pour un petit bout d'histoire!

 
At lun. juin 25, 04:21:00 PM, Blogger Le Voyou du Bayou said...

Cré Ti-Poil, on va en entendre parler pas mal en novembre pour le 20ème de son décès...

En passant Numérologue, vu que t'es mon chum, as-tu déjà remarqué que les fédéralistes respectent René Lévesque mais que les souverainistes méprisent Pierre Eliott Trudeau. C'est bizarre en simonac hein?

On devrait approfondir ça autour d'un grilled-cheese.

 
At lun. juin 25, 07:00:00 PM, Blogger Num said...

@Diane: je pense souvent à lui et à cette soirée. Je pense également qu'il n'y a pas personne au niveau politique présentement qui lui arrive à la cheville.

@Bouddica: moi-aussi !

@Femme d'un militaire: wow !! Il doit en connaître des potins lui !! ;)

bienvenue sur ce blogue !!

@Voyou: c'est facile !! Trudeau a crossé les Québécois et Lévesque n'a que montré la voie à tout un peuple !!

Allez !! Je te donne une deuxième chance !! ;)

 
At lun. juin 25, 11:02:00 PM, Blogger Laurie said...

Nous manquons d'homme politiques avec le même charisme. J'attribue l'instabilité politique actuelle du Québec au manque de René Levesque de notre société.

Ton histoire est superbe.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home