Site Network: Personal | My Company (n/d) | Artist projects (n/d) | Shop (n/d)

 



La Faucheuse*...

Je la désirais, la convoitais. Maître de mes pensées, je la sentais dans chaque souffle. Quand ON VEUT la voir, la mort est partout. Partout ou d'autres, voient la vie, inséparables.

Je ne souhaitais pas une fin atroce. Pas d'agonie, pas de douleur. Un coup sec. Mais le suicide n'étant pas une alternative valable et sûre, j'attendais.

À chaque moment pénible de ma vie, je la suppliais, quelle me rende ma liberté... C'était inévitable, je le sais, mais pourquoi pas aujourd'hui ??

Pourquoi pas aujourd'hui ????

Mon regard sur les autres était différent. J'écoutais les athés avec un sourire narquoi. Les junkies répétant chaque fois qu'on avait qu'une seule vie à vivre et qu'il fallait la vivre à fond m'attristaient. C'est ce pattern de vie qu'on nous imposait qui me révoltait.

Cela arriva un mardi matin, tranquille et paisible. Je décidai de me rendre au boulot à pieds, un petit 20 minutes de marche pour me mettre en forme.

J'étais perdu dans mes pensées quand l'air se fît plus lourd. Les gens se mouvaient au ralenti. Je n'aperçu pas le ciel qui s'obscurci, ni senti le vent se lever. Mais je senti son souffle...

Comment pouvait-elle respirer ??? Je n'en ai pas la moindre idée. N'était-elle pas la vie après tout ??? Je me figea instantément. C'est à ce moment que mon regard ce porta au loin. Le Monde était sur pause, immobile.

À mesure que la lumière diparaissait et que je sombrait dans le néan, une lumière vive se fesait plus présente, m'englobait, me réconfortait. Dos à moi, je la sentais néanmoins me carresser les épaules.

Ce n'est pas de plein gré que je me retourna, j'étais paralysé. Ce fût seulement fait, inéluctable.

J'étais maintenant entre deux mondes, flotant dans l'espace ou peu importe quoi, encore dans mon enveloppe charnelle.

Et puis, tout me sembla clair. C'est ce que je vis en premier qui estompa mes intérogations, sa fauche... dans un reflet... Sortie de nulle part, elle glissait devant moi, se rapprochant à chaque battement de mon coeur.

Elle était bien comme les humains se la représentaient... Gigantesque, anéantissant tout espoir de fuir ou de combattre... Avec sa cape et son visage... qui n'en était pas un... seulement une représentation du vide infini... mais je devinais son regard sur moi...

Une chose est sûre, son souffle me chatouillait toujours la gorge...

Je ne vis que les reflets de la lumière sur sa fauche, qu'elle manipulait parfaitement comme un mouvement inné. Tellement rapidement qu'ils dessinèrent des milliers d'étoiles sous mes yeux...

Le coup, franc et sec, me coupa la tête sans douleur. Mon corps s'effondra par terre mais seulement après que mon âme en soit sorti par l'ouverture...

La lumière me possédait dès à présent... Je m'élevait désormais vers Lui...

La peine et la souffrance n'existait plus... que l'amour...

Je vous attend...

posted by Num @ mercredi, août 23, 2006, ,

22 Comments:

At mer. août 23, 07:31:00 PM, Blogger J-Julie said...

Oh, super Num.. C'est ça que je souhaite, voir on âme retourné et attendre, observer en souriant. Bravo pour le post, belle participation.

 
At mer. août 23, 09:02:00 PM, Blogger Josie said...

Wow super Num. Captivant.

 
At mer. août 23, 09:02:00 PM, Blogger Josie said...

p.s. as-tu essayé de résoudre le petit problème de map?

 
At mer. août 23, 09:08:00 PM, Blogger Josie said...

reps. Qu'est-ce qui arrive avec ton chum le Lettrologue?

 
At mer. août 23, 09:18:00 PM, Blogger Perrasite Premier said...

Bel autoportrait !

 
At mer. août 23, 09:23:00 PM, Anonymous swan_pr said...

super :) j'ose pas dire surprenant... c'est clair que t'as eu du plaisir à écrire ça. contagieux.

 
At mer. août 23, 09:24:00 PM, Blogger DJ Trigger said...

Wow!

Très beau mon cher!

 
At mer. août 23, 10:05:00 PM, Blogger isa's memories said...

C'est super beau, je comprends mieux nos attentes de te lire! Isa

 
At mer. août 23, 10:09:00 PM, Blogger Num said...

J-Julie: je crois qu'il faut le prendre avec le sourire effectivement !!

Josie: MERCI !!!!

Josie: Oui !!!!

Josie: Son bog s'est auto-détruit !!! À suivre !!!

Perrasite: Je n'ai pas étét invité mais j'ai décidé de participer pareil !! ;)

Swan: parlant de contagieux, j'ai attrappé la grippe...

DJ: J'ai cr*ssement hâte d'aller te voir !! J'ai tellement de choses de prévues c'est temps-ci !!!

Pour faire par exprès !!

 
At mer. août 23, 10:11:00 PM, Blogger Num said...

Isa: Vos attentes ??? Je ne mérite pas tant de considérations !!!

Peut-être si je me forçais vraiment d'ailleurs...

C'est UN de mes défauts...

 
At mer. août 23, 10:12:00 PM, Anonymous DAVE said...

Swan? Is that you?

 
At mer. août 23, 10:17:00 PM, Blogger Mijestam said...

Wow! Toute une expérience de vie, de retour à la vie en fait. Très beau texte.

 
At mer. août 23, 10:33:00 PM, Blogger Num said...

Dave et Mijestam: Deux revenants !!!

Content de vous revoir !!!

Et puis, les vacances... ??

 
At mer. août 23, 11:53:00 PM, Anonymous swan_pr said...

dave: mouahahahhaaa! I kill bloggers in my spare time didn't you know?

num: désolée pour ta grippe. mais la période d'incubation étant de 4 jours, c'est définitivement pas ma faute ;)

 
At jeu. août 24, 12:56:00 AM, Blogger Doparano said...

Beau ce texte Num :)

 
At jeu. août 24, 08:42:00 AM, Blogger Mylarie said...

Super. Je voulais croire à un enlèvement par des extra-terrestres quand t'as parlé d'une lumière vive, malgré le titre. Je suis déçue.

Hahahahah, ben non. Super comme texte Num.

J'espère également mourrir sans douleur. J'pense que c'est même quasiment une phobie pour moi.

 
At jeu. août 24, 10:20:00 AM, Blogger Perrasite Premier said...

Num,

Il n'y a pas eu d'invitation. Ça a été spontané dans la plupart des cas, comme pour toi. Le résultat en est vraiment intéressant. Ça l'est d'autant plus que chacun a son style bien à lui. Le tien a toujours un ton aussi personnel qui nous projette dans tes scènes.

Encore une fois, bravo !

 
At jeu. août 24, 06:30:00 PM, Blogger Satch said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At jeu. août 24, 08:17:00 PM, Anonymous Patrick Gemme said...

j'ai joué 3 games d'échecs avec le numérologue, pis j'en ai gagné deux...

that's it. ça intéresse personne, sauf que moé, j'trouve ça ben drôle! j'affiche ma supprématie!!

houhouhahaha!!

 
At jeu. août 24, 08:35:00 PM, Blogger Num said...

L'ex-Wez: T'as pas ben ben le choix vu que c'est la seule chose où t'arrive à me battre quelques fois !!! ;)

 
At jeu. août 24, 10:08:00 PM, Blogger l'élogieuse des mots said...

Très beau texte Num. Il m'a vraiment captivé... j'aime bien ton style

 
At ven. août 25, 02:45:00 AM, Blogger LeBurt said...

Nice, mais hé, t'as dévoilé le punch du film Saw III!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home