Site Network: Personal | My Company (n/d) | Artist projects (n/d) | Shop (n/d)

 



Stéphanie...

Je ne sais pas si tu viens toujours faire ton tour sur ce blog...

Il y pratiquement un an, je te laissais, pour notre plus grand bien à tous les deux.

Je me permet d'afficher ici une partie de nous, j'espère que tu ne m'en voudras pas.

Le texte disait déjà tout. Ce n'est pas une porte ouverte. Mais tu as toujours semblée douter de ma sincérité.

Je pourrai seulement dire, que je l'aurai crié à l'humanité...


Peu importe les souvenirs qui te resteront,
Les mauvais comme les bons.
Tes pires craintes comme tes déceptions.
Que dans ton coeur,
Je sois le meilleur ou le pire des garçons.
Qu'il m'arrive les pires malheurs,
Si ce que j'exprime ne soit qu'un leurre.

À cette heure, je te l'ai toujours dit.
Tu es cette femme que j'ai le plus aimée.
Malheureusement, il y a toujours des non-dits,
Des mots, des gestes mal interprêtés.
Que ce soit d'autres ou celui-ci,
Je te le redis aujourd'hui.
Sans attente.

Je sais qu'on ne peut vivre une vie de regrets,
Dieu sait que j'en ai.
Je ne veux pas me faire pardonner,
Ni m'excuser, ni m'expliquer.
Seulement te dire, que je t'ai toujours aimé.

Bonne St-Valentin, je t'aime et c'est tout.
Sans promesse et sans rancoeur.

Num.


posted by Num @ jeudi, septembre 21, 2006, ,

16 Comments:

At jeu. sept. 21, 06:17:00 AM, Blogger Mijestam said...

Que c'est beau! Il y a bien des émotions à travers ces quelques lignes.

 
At jeu. sept. 21, 06:41:00 AM, Blogger ::Julie:: said...

Tien donc! voila un spécimen mâle sur cette terre qui n'a pas peur d'afficher ses sentiments...

Mais...
Ais-je bien compris!!!! elle t'as laissé!!!!

Décidément, j'comprend rien...

Superbe texte num!! c'est boulversnat!

en passant... j'avions changé l'URL de mon blog. Va falloir que tu change ton lien cher! Désolée pour le trouble!!

au plaisir!

 
At jeu. sept. 21, 07:03:00 AM, Blogger Num said...

Mijestam: merci !!!

Julie: relis le texte !! ;)

 
At jeu. sept. 21, 07:08:00 AM, Blogger La contemporaine contemple said...

Très beau Num,
je crois que tu l'as vécue très intensément cette relation.

Mais il y a des relations (si intenses), qui ne peuvent pas se poursuivre ou je dirais même, qui ne doivent pas se poursuivre.

Je crois que si elle n'a pas été capable de saisir ta sincérité, c'est qu'elle n'en était pas prête ou pas assez proche d'elle même pour bien te saisir et te sentir.

Bonne journée...

 
At jeu. sept. 21, 07:49:00 AM, Blogger Num said...

Contemporaine: c'est pourquoi je l'ai laissé... Non pas que je ne l'aimais plus mais parce que nous étions rendus à un point de non-retour.

Néanmoins, je suis toujours resté en bonne relation avec mes ex.

C'est juste une façon de lui dire... de lui dire...

 
At jeu. sept. 21, 08:01:00 AM, Blogger J-Julie said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At jeu. sept. 21, 08:04:00 AM, Blogger J-Julie said...

Tu connais la chanson de Gownan, Stéphanie?

Ton poème me retourne au premiès notes de celle-ci:

Ou j'en suis dans cette histoire,
Qui finit par un départ.
Sans se dire ces mots, trop de scénario.
Ton parfum dans l'atmosphère
m'envahit et m'exaspère.
C'est à peine si je respire dans mon délire.

Stéphanie, le feux qui brûlait nos coeurs réchauffe encore ma vie
And it will always be.

x

 
At jeu. sept. 21, 09:01:00 AM, Blogger L'ex said...

C'est de la torture ça ce matin. J'ai senti un espèce de tordeur dans mon ventre à la lecture de ces lignes...

 
At jeu. sept. 21, 09:10:00 AM, Blogger janis0-0 said...

Wow! Que d'émotions que tu nous partages ici...elle devait être bien spéciale pour toi;) Certains amours sont encrés en nous je crois et ça donne de magnifiques textes comme ça...

 
At jeu. sept. 21, 09:24:00 AM, Blogger Mylarie said...

Très beau Num!

On dit souvent «Ce que l'on désire, n'est parfois pas ce dont nous avons besoin», mais je crois aussi qu'on peut remplacer le «Ce que l'on désire» par «ce que l'on a». En tk...

J'espère que ton but sera atteint, par ce texte.

 
At jeu. sept. 21, 10:22:00 AM, Blogger Chocolyane said...

C'est superbe, Num.

Wow!

 
At jeu. sept. 21, 10:41:00 AM, Blogger Haska said...

C'est beau ce que tu as écrit!!!
Mais ton texte me rend triste!! Pourquoi aimer est si compliqué?

 
At jeu. sept. 21, 11:56:00 AM, Blogger ::Julie:: said...

woupsssss...

messemblais zaussi... Je, ça veut dire toi... dahhh...

rete que c'est un beau texte! suis é;patée de la facilité que tu as, pour un gars, d'étaler tes sentiments comme ça. Et ce, de façon tellement boulversante!

rebravo mon cher
;o)

 
At jeu. sept. 21, 12:06:00 PM, Blogger 1 said...

Humm! C'est vraiment bien écrit. C'est clair et concis. Il te reste un ptite blessure et c'est celle du pardon de la belle.

Je vais dire comme contemporaine, elle te pardonnera quand elle aura compris.

Bravo pour ta proximité avec tes sentiments. C'est juste bien équilibré.

 
At jeu. sept. 21, 03:28:00 PM, Anonymous Rhéa said...

beaucoup d'émotions et de sincérité dans ton texte.. des denrées rares qu'on va de moins en moins.. j'espère qu'elle va te lire...

 
At mar. sept. 26, 05:12:00 PM, Blogger Ness said...

Vraiment sincère, vraiment touchant. J'ose espérer qu'un jour, quelqu'un écritra quelque chose de semblable pour moi.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home